Assurance moto de collection : où et comment souscrire ?

Rédigé par Administrateur Assurance moto

Vous venez de faire l’acquisition d’une moto de collection ? Il est temps de penser à l’assurer. Que vous ayez acquis une Yamaha 350 RDLC, une Ducati 900SS, une Triumph, une Harley Davidson ou encore un simple Solex vintage, il est important de se pencher sur une assurance adaptée pour éviter les tracas et vous mettre en règles.

Mais certaines motos devenues mythiques, voire légendaires ne sauraient se contenter d’une assurance classique. Ces véhicules d’exception méritent une assurance moto de collection adaptée à leur rareté et à votre utilisation.

Pourquoi investir dans une assurance moto de collection ? À quels critères faut-il être attentif ? Quels pièges doivent être évités ? Apprenez-en un peu plus sur l’assurance moto de collection.

Pourquoi investir dans une assurance moto de collection

S’il est obligatoire de rouler avec un véhicule assuré en France (assurance au tiers), vous vous demandez peut-être pourquoi choisir une assurance moto de collection plutôt qu’une assurance classique pour votre véhicule. Voici quelques points avantageux de l’assurance moto de collection :

  • L’utilisation d’une moto de collection n’est souvent pas la même qu’une moto classique moderne. Moins de sorties, plus détente et loisir, … ce ne sont pas les mêmes critères qui vont vous intéresser pour une assurance moto de collection ;
  • La moto de collection est synonyme d’expérience de conduite de son conducteur : les conducteurs de motos de collection sont souvent plus expérimentés que les motards amateurs de motos modernes et ils sont aussi plus prudents. En moyenne, cela cause moins d’accidents et rend une assurance moto de collection moins chère qu’une assurance classique ;
  • Un propriétaire de moto de collection entretient plus scrupuleusement son véhicule : plus d’entretien est majoritairement synonyme de moins d’accidents et moins de détériorations, ce qui là aussi entraîne une baisse du coût d’une assurance moto de collection ;
  • En cas de dommage, les réparations peuvent être bien plus coûteuses que pour une moto classique. Opter pour une assurance moto de collection sera donc plus adapté en cas de problème avec un remboursement calibré sur la cote officielle de votre véhicule au lieu de la cote Argus de l’occasion ;
  • Garanties optionnelles : une assurance moto de collection est souvent très personnalisable en fonction de votre utilisation et de votre moto. Veillez donc à vous renseigner sur les garanties supplémentaires que les assurances vous proposent (assurance vol, incendie, assistance 0 km, protection d’équipement, assistance juridique, etc.).

De manière générale, les assureurs ont davantage confiance en les propriétaires de motos anciennes, ce qui fait favorablement baisser le coût d’une assurance moto de collection en comparaison d’une police d’assurance classique.

Envie de prendre le guidon de votre moto ancienne ? Une assurance est obligatoire !

Comment choisir son assurance moto de collection

Voici plusieurs critères qui vont vous permettre de choisir le meilleur assureur pour votre moto de collection :

  • Âge du véhicule : pour qu’une moto soit qualifiée de « moto de collection » il faut légalement qu’elle ait plus de 30 ans avant de pouvoir demander un certificat d’immatriculation à la préfecture. Cependant, il arrive parfois qu’un collectionneur puisse contracter une assurance moto de collection sur des motos un peu moins anciennes sans ce certificat d’immatriculation. Prenez en compte ce critère dans vos recherches d’assurance si votre véhicule est moins ancien, voire récent (modèle rare) ;
  • Fréquence de conduite : contrairement à une moto classique utilisée presque quotidiennement pour ses déplacements, l’utilisation que vous aurez de votre moto de collection sera bien différente. L’assurance moto de collection devra donc être choisie en fonction de votre utilisation.
    • Vous pourrez choisir un forfait au kilomètre, saisonnier ou temporaire (de 1 à 90 jours) si vous conduisez de manière très occasionnelle ;
    • Si vous comptez rouler plus fréquemment avec votre moto de collection, vous pouvez choisir des forfaits d’assurance plus classiques (tiers, intermédiaire ou tous risques).
  • La franchise : les pièces détachées des motos de collection sont souvent rares et onéreuses, ce qui peut faire augmenter le montant des franchises, car votre moto de collection sera plus chère à réparer. En fonction de votre véhicule et de votre utilisation, il faudra faire attention à ce critère.

Quels sont les pièges à éviter quand on choisit d’assurer une moto de collection

Il y a également quelques pièges à éviter lorsque vous cherchez l’assureur pour votre moto de collection :

  • Âge et expérience du conducteur : certaines assurances refusent parfois d’assurer les jeunes conducteurs (moins de 21 ans) ou ceux ayant eu des accidents récents (moins de 2 ans) ;
  • Kilométrage limité : certains assureurs peuvent vous imposer un kilométrage spécifique à ne pas dépasser chaque année par exemple. En effet, une moto de collection que vous assurez avec une assurance moto de collection ne doit pas être utilisée en tant que véhicule principal pour vos trajets courants ;
  • Possession d’un autre véhicule : certaines assurances peuvent exiger de vous que vous possédiez un autre véhicule avant de pouvoir signer une assurance moto de collection.

Si une assurance spéciale pour les motos de collection n’est pas obligatoire si vous possédez une moto ancienne, assurer votre véhicule avec une assurance moto de collection est souvent avantageux pour vous.

Plus économique, cette assurance spécifique et calibrée pour votre utilisation vous permettra de rouler l’esprit tranquille avec de meilleures garanties en cas de sinistre ou accident divers. Sélectionnez les critères qui vous intéressent en prenant garde à ne pas tomber dans les pièges mentionnés ci-dessus pour offrir la meilleure assurance à votre moto de collection !

Écrire un commentaire

Quelle est le troisième caractère du mot 42adv7 ?