Assurance moto jeune conducteur : tout ce qu'il faut savoir !

Rédigé par Administrateur Assurance moto

Vous venez d’obtenir le permis moto ? Félicitations ! Il est maintenant temps d’assurer votre véhicule afin de pouvoir prendre le volant en toute légalité. Faire son choix n’est cependant pas toujours simple, surtout s’il s’agit de votre première fois. Découvrez sans plus attendre tous nos conseils pour bien choisir votre assurance moto jeune conducteur.

Qui peut souscrire à une assurance moto jeune conducteur ?

La possibilité de souscrire à une assurance moto jeune conducteur ne dépend pas de votre âge, mais du nombre d’années depuis lequel vous êtes titulaire du permis.

Cela concerne toutes les personnes qui en sont en possession depuis moins de 3 ans. C’est également le cas des motards qui ont perdu leur permis et viennent de le repasser, ainsi que de ceux qui n’ont jamais été assurés directement. C’est par exemple le cas si vous conduisez depuis toujours la moto de votre conjoint en étant assuré à son nom.

Comment bien choisir son assurance moto jeune conducteur ?

Bien que souscrire à une assurance moto jeune conducteur soit une obligation légale, il s’agit avant tout d’une nécessité pour vous permettre d’être couvert correctement en cas d’accident ou de dommage matériel comme corporel.

Un choix à faire parmi plusieurs types d’assurances

Il existe trois grands types d’assurances moto jeune conducteur :

  • L’assurance moto jeune conducteur au tiers, qui propose une couverture minimale. Elle garantit la responsabilité civile, ce qui est le minimum légal, mais ne vous couvre pas en cas de sinistre. Elle convient à ceux qui ont peu de budget et dont le véhicule possède une faible valeur.
  • L’assurance moto jeune conducteur intermédiaire, elle couvre votre responsabilité civile, mais également le vol et les risques d’incendie. D’autres options peuvent être comprises selon les contrats. Elle offre un bon compromis entre couverture et tarif.
  • L’assurance moto jeune conducteur tous risques, qui couvre les points évoqués précédemment, ainsi que le conducteur et son véhicule en cas de sinistre. C’est le type de couverture le plus complet mais également le plus cher. Il conviendra aux motos les plus onéreuses.

Quelle que soit la formule vers laquelle vous souhaitez vous tourner, plusieurs critères sont à prendre en compte lorsque vous choisissez votre assurance moto jeune conducteur :

  • Le prix, qui dépendra des garanties souscrites.
  • Les garanties, qui définissent les situations couvertes.
  • Le montant des franchises, qui définit les montants à votre charge suite à une indemnisation.
  • Les exclusions de garanties, qui désignent les limites de votre couverture.
  • Les modalités et montants des indemnisations, qui définissent ce que vous toucherez en cas de dommage ou de sinistre.

Envie de piloter une moto sportive avec un jeune permis ? Mieux vaut trouver la bonne assurance !

Les différentes garanties possibles

Plusieurs garanties peuvent être comprises dans votre assurance moto jeune conducteur, vous permettant ainsi de la personnaliser. Elles doivent être choisies afin de correspondre à vos besoins réels :

  • La garantie vol, qui couvre la valeur du véhicule,
  • La garantie incendie, qui couvre la valeur du véhicule,
  • La garantie catastrophes naturelles, qui fonctionne dans le cas où un arrêté ministériel atteste de la situation,
  • La garantie assistance, qui vous dépanne en cas de problème et vous permet d’être remorqué,
  • La garantie bris de glace, qui couvre les clignotants, les rétroviseurs et les optiques,
  • La garantie équipements, qui remplace, comme son nom l’indique, vos équipements, comme le casque,
  • La garantie personnelle du conducteur, aussi appelée assurance tous risques, qui prend en charge les dommages corporels que vous subiriez,
  • La garantie conducteur secondaire, qui vous permet d'assurer un tiers sur votre contrat,
  • La garantie prêt du guidon, qui vous permet de prêter votre véhicule occasionnellement.

Quels sont les pièges à éviter pour choisir son assurance moto jeune conducteur ?

Plusieurs pièges existent lorsque vous souscrivez à votre assurance moto jeune conducteur. Le premier est de vouloir faire des économies aux dépens de votre couverture. Ne négligez pas les garanties auxquelles vous souscrivez afin de pouvoir être couvert correctement face aux risques que vous pourriez rencontrer.

Sachez également qu’avec votre statut, vous serez soumis à une surprime d’assurance. Il s’agit d’un montant supplémentaire dont vous devrez vous acquitter durant 2 ans minimum en raison de votre manque d'expérience, comme le stipule l'article A.335-9-1 du Code des Assurances. Considéré comme novice, de nombreuses assurances estiment que vous êtes plus susceptible d’avoir un accident que d’autres conducteurs plus chevronnés.

Pour rassurer votre assurance et limiter le coût de cette surprime, plusieurs astuces existent :

  • Garez votre moto dans un parking fermé et si possible sous alarme,
  • Utilisez un antivol homologué,
  • Procédez au marquage des pièces de votre moteur,
  • Participez à des stages de conduite,
  • Ne souscrivez pas à la garantie prêt du guidon et restez le seul conducteur de votre véhicule,
  • Achetez une moto d’occasion et possédant une puissance modérée.

Si votre conjoint ou vos parents sont conducteurs d’une moto, sachez que vous pouvez également vous approcher de leur assurance afin d’en profiter en tant que conducteur secondaire. Attention, cela est uniquement recommandé pour les conducteurs occasionnels.

Enfin, pour faire des économies sur votre assurance moto jeune conducteur, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre assurance habituelle pour faire jouer votre ancienneté et votre fidélité. Pensez également à déclarer votre bonus à l’assurance moto si vous conduisez déjà une voiture depuis plusieurs années.

Quel est le coût d'une assurance moto en ligne ?

Maintenant que vous savez comment faire des économies avec l'assurance moto, vous devez sûrement vous demander combien coute assurance pour moto en ligne ? , la réponse à cette question dépendra des nombreux critères qui peuvent influer sur le prix de celle-ci.

Les critères directement liés au véhicule

La moto en elle-même fait partie des éléments qui influeront sur le coût final de l'assurance.

  • Le type de moto

Le type de modèle de la moto influera sur le coût de l'assurance, car en fonction de celui-ci l'assureur pourra plus ou moins déceler le type d'activité pour laquelle le conducteur en fera usage. Ainsi assurer une moto sportive coûtera plus cher que pour une moto de collection car le véhicule est en théorie exposée à plus de risque.

  • L'état du véhicule au moment de la souscription

Il faut savoir que le coût de votre contrat d'assurance moto dépendra en grande partie de l'état du véhicule. Si le véhicule a un important kilométrage et qu'il a vécu, le faire assurer coûtera plus cher qu'un véhicule neuf car il est en général plus usé donc plus empreint aux incidents.

Les autres critères

Indépendamment du véhicule d'autres facteurs voire acteurs sont à prendre en compte dans le calcul du coût.

  • Le conducteur

Une personne en possession d'un permis jeune payera forcément plus chère qu'un conducteur expérimenté car pour les assureurs, le fait d'avoir peu d'expérience dans la conduite de deux-roues multiplie les risques d'accidents. Le type de permis (ex : permis A1, A2) que le conducteur possède, peut aussi faire varier le coût de l'assurance.

  • L'assureur

Enfin, le coût de l'assurance dépendra des prix pratiqués par l'assureur car chaque assureur a la liberté de fixer son prix. Il sera donc nécessaire de comparer avec la concurrence pour savoir s'il ne pratique pas des tarifs d'assurance moto jeune plus avantageux. La formule pour laquelle vous optez donc les garanties est cruciale dans le calcul du coût total de l'assurance. Une d'assurance tiers coûtera moins cher qu'une formule tous risque car elle ne comporte que les garanties essentielles.

Écrire un commentaire

Quelle est le sixième caractère du mot q4mh5es ?